SIS-sevres

Pays germanophones

Comment intégrer une université, une Fachhochschule ou une Berufsakademie? L’Allemagne offre quatre filières pour suivre des études supérieures : les universités, les universités techniques (TU), les Fachhochschulen (FH) et les Berufsakademien.

La section germanophone propose tout au long de l’année des points d’informations avec les élèves et les parents. Le point fort est la rencontre individuelle entre chaque élève et un conseiller allemand qui personnalise les recommandations. 

De façon générale, pour s’y retrouver 

Les universités, recommandées si on veut ensuite travailler dans la recherche, mais aussi pour les sciences humaines, droit, ingénieur.

Pour mieux comprendre l’université allemande, >>

Autrefois spécialisées dans les sciences de l’ingénieur, les universités techniques dispensent un enseignement dans tous les domaines. 

Les Fachhochschulen proposent, comme l’université, des formations qui mènent vers le Bachelor (Bac+3) ou le Master (Bac+5). La formation est plus orientée sur la pratique et l’application que celle des universités. Sur le marché du travail, l’ingénieur de la FH est aussi bien placée que celui de la TU.

Les Berufsakademien proposent une formation en alternance. Elles sont très recherchées. S’y prendre très tôt pour trouver l’entreprise dans laquelle l’étudiant effectuera sa formation en alternance.

Avec l’OIB et le DSD II, une entrée facilitée

Nos élèves savent qu’avec l’OIB ou le DSD II, ils n’ont aucun autre examen à passer pour entrer dans une faculté en Allemagne sinon des tests d’entrée valables aussi pour les Allemands.

Les candidats “non-OIB” doivent demander une équivalence pour leur baccalauréat. Ceci est le cas aussi pour un candidat de la section anglophone qui, lui, aura en plus un test de langue à passer.

La plupart de nos élèves qui suivent des études en Allemagne optent pour des “études intégrées” ou pour quelques semestres dans une faculté allemande au cours de leurs études. Dans ce dernier cas, ils trouveront des informations préliminaires au sein de leur faculté française auprès du responsable Erasmus/Sokrates et auprès du DAAD.

Les études intégrées ont été conçues sur la base d’un partenariat d’une faculté allemande et d’une faculté française avec une répartition réglementée du temps d’étude dans l’une ou l’autre. Un double diplôme sanctionne la fin des études.

(L’inscription pour des études intégrées suppose une prise de contact assez tôt avec le responsable du programme choisi pour obtenir toutes les informations utiles. Souvent les places sont très limitées mais les candidats reçus à l’OIB sont bien placés.)

Le site incontournable de la Deutsch-Französische Hochschule présente toutes les études intégrées existantes et validées par l’organisation, ainsi que les contacts auprès desquels l’on peut se renseigner.

Les élèves (plus rares) qui souhaitent s’inscrire directement après leur baccalauréat dans une faculté allemande, doivent s’informer sur les modalités d’inscription auprès de l’université choisie. Comme les facultés pratiquent parfois une sélection “locale”, il est utile d’envoyer sa candidature à plusieurs universités (adresses des facultés et informations sur la formation proposée). Beaucoup de facultés proposent d’ailleurs des conseils (Studienberatung) par email et chat. Les “Vorkurse” pendant l’été sont un bon moyen de mise à niveau ou d’adaptation avant le démarrage des cours mi-octobre.

Si on a choisi une matière à “numerus clausus”, c’est-à-dire ou il y a, à l’échelle nationale, une demande qui dépasse largement les places disponibles, il faut s’adresser à la “Zentrale Vermittlungsstelle” dont le site est par ailleurs une bonne source d’information. C’est là où l’on trouve les matières à numerus clausus (médecine, psychologie, etc.) et leurs conditions d’admission.

L’expérience a montré que pour toute candidature à des études supérieures avec une admission sélective, il est utile de préciser les particularités d’une scolarité internationale et de ses examens.

Et enfin, bon à savoir : chaque année, le DAAD offre aux excellents bacheliers (OIB ou bac+DSD) de nationalité française, une bourse pour étudier en Allemagne, de plus de 650 € par mois.

 

 > Häufige Fragen


Par : C.Dray le 05/12/2016

Agenda Post Bac

 

11 September 17h

University of British Columbia (UBC), Canada  

28 September 10h-11h30

Top Universities, Netherlands

2 October 

17h: Applying to Canadian Universities for registered Terminale students  

18h : World Class London Universities UK

12 October 10h-12h30

Overview of SIS Postbac programme for UK, Canada, USA  for Secondes

9 November 10h-12h30

Researching Post-bac Destinations for UK, Canada, USA & Sci Po for Premières 

3 décembre 18h

Présentation des études post-bac en Allemagne 

19 décembre 16h-20h

Forum des Anciens